365information.fr
Image default
Santé & Bien-être

Les oméga 3, des molécules aux mille et une vertus

Notez cet article

Les oméga 3 sont réputés pour leur action bénéfique sur le cœur et la prévention de certaines maladies. On en trouve dans notre alimentation, mais aussi sous forme de compléments alimentaires.

Dans quels aliments trouve-t-on les oméga 3 ?

Présent en masse dans l’alimentation des Inuit, un peuple vivant au Groenland, les oméga 3 sont des polyinsaturés essentiels, c’est-à-dire que l’organisme n’est pas capable de les synthétiser. Ils doivent par conséquent être apportés en quantité suffisante par l’alimentation. On les trouve spécialement dans les poissons gras comme le hareng, le maquereau, le saumon, la sardine, le thon et la truite. On comprend mieux pourquoi les Inuits ont une espérance de vie beaucoup plus longue que celle des autres populations.

Outre les poissons de mers froides, on trouve aussi des oméga 3 dans les huiles de lin, de noix et de canola. Les graines de lin, de soja, de chia et de chanvre en contiennent également une quantité appréciable. La meilleure façon de les consommer est, sans aucun doute, la méthode naturelle qui consiste à adopter une alimentation équilibrée. La quantité recommandée est de deux à trois repas contenant du poisson, gras de préférence, par semaine.

Pour ceux qui n’ont pas la possibilité de trouver ces aliments régulièrement, des compléments oméga 3 sont disponibles dans les pharmacies et les boutiques spécialisées. Leur utilisation permet aussi de bien doser la quantité d’acides gras qui n’est pas toujours stable tout au long de l’année. Cependant, il est à noter que les compléments oméga 3 doivent être consommés avec l’accord de son médecin.

Les problèmes de santé ou les oméga 3 ont fait leurs preuves

Les effets positifs des oméga 3 sur la santé humaine sont conséquents. Ils permettent, entre autres, de prévenir ou de soigner certaines maladies cardiaques, les taux élevés de triglycérides (qui sont des mauvaises graisses présentes dans le sang), l’hypertension artérielle, la maladie d’Alzheimer, la dépression nerveuse, la polyarthrite rhumatoïde et même certains cancers.

Les compléments oméga 3 nécessitent plusieurs semaines d’utilisation avant que les effets bénéfiques ne commencent à se faire sentir. Généralement bien tolérés, ils ne provoquent des effets secondaires que très rarement. Les troubles sont souvent d’ordre digestif : mauvaise haleine, brûlures d’estomac, rots, nausées… Il est recommandé de commencer une cure par la prise d’une capsule par jours, puis d’augmenter progressivement le nombre de capsules jusqu’à la dose prescrite par le médecin. Les prises ne doivent pas être faites à jeun ou avec des aliments ou des boissons irritants : jus de tomate, café, thé, jus d’orange…

Related posts

Pourquoi utiliser la propolis ?

Claude

La méthode Quertant pour faire face aux troubles fonctionnels

Claude