365information.fr
Image default
Avocat / Loi / Législation

Différences entre assistance juridique et protection juridique

Notez cet article

Une protection juridique au sens strict du terme se distingue du service d’assistance juridique. Ce dernier est généralement fourni par un avocat. L’assistance prend réellement une forme d’aide sur le plan juridique. Il s’agit d’une consultation juridique adéquate. À quels niveaux, ces deux prestations d’apparences identiques sont-elles donc différentes ?

Principe d’une assistance juridique

Une assistance juridique Qiiro a pour but de vous fournir tous les renseignements juridiques dont vous avez besoin. Cette mission est menée par un avocat. Il dispose des capacités nécessaires afin de vous faciliter l’accès aux règles juridiques.

Les compétences de votre avocat s’étendent jusqu’aux règles sociales et fiscales. Son aide vous permettra d’avoir une connaissance globale de tous vos droits et des obligations que vous avez envers les actions que vous avez engagées.

Un assistant juridique peut vous conseiller de façon adéquate en fonction des litiges auxquels vous êtes confronté. Il défendra vos intérêts, quelles que soient les circonstances. Il peut même vous représenter devant une juridiction pénale, civile… Sa présence est nécessaire lorsque vous désirez faire valoir vos droits.

En cas de conflit, vos frais juridiques peuvent être supportés par votre assureur. D’où la nécessité de souscrire une protection juridique. C’est une prestation qui agit tel un contrat d’assurance. Chaque assureur peut proposer ce service afin de garantir la prise en charge des frais d’engagés au cours de l’assistance d’un client.

La protection juridique

La protection juridique n’est pas une assistance juridique au sens propre du terme. La protection juridique est une prestation qui est souvent incluse dans un contrat d’assurance automobile, de santé et un contrat d’habitation. Elle peut aussi être disponible en contrat collectif. C’est le cas pour les contrats de protection juridique destiné au CSE ou au Comité Social et Economique.

Un contrat d’assurance est limité, car c’est une prestation qui se résume à fournir des informations d’ordre juridique. C’est la première grande différence de ce service avec une prestation d’assistance juridique. Vos homologues seront des juristes et non des avocats. Ils vont donc répondre de manière approximative à vos demandes et vos questions.

Avec un avocat, vous avez une relation privilégiée, vous le connaissez. Ce n’est pas le cas lorsque vous faites appel à la protection juridique. Vous ne connaissez pas votre interlocuteur. Même si cela arrive, c’est très rare.

Procédure judiciaire et présence d’un avocat

Lorsque vous engagez une procédure judiciaire, vous devez automatiquement faire appel à un avocat. Sa présence s’avère impérative, quel que soit le type de procédure judiciaire que vous souhaitez mettre en place.

La présence d’un avocat est également requise pour régler un litige à l’amiable et pour obtenir des dommages et intérêts. Selon la procédure juridique mise en place, il peut vous assister durant vos présentations devant le tribunal.

Les notaires, les experts-comptables et les huissiers sont bien positionnés pour fournir des conseils juridiques. Néanmoins, c’est une prestation additionnelle à ce qu’ils ont l’habitude de proposer. C’est une forme d’extension de garantie. Pour une assistance juridique, il est nécessaire de passer par une signature de contrat.

Related posts

Trouver un avocat pour divorce à Aix en Provence

Claude

Zoom sur les principaux domaines d’activité du notaire

Claude

Connaître la profession et les spécialités de l’avocat

Tamby